Tarif décoratrice événementielle - comment bien facturer vos services!

Tarif décoratrice événementielle / tarif wedding designer : comment facturer vos services

Amies lectrices, wedding designer ou décoratrice évènementielle, vous le savez sans doute, organiser un événement nécessite la prise de décisions importantes. Dès que vous avez choisi le nom de votre entreprise, l'une des principales décisions à prendre est de savoir comment facturer vos services. Il existe de nombreuses façons de facturer les services fournis par votre entreprise. Jetons un coup d'œil aux éléments courants à prendre en compte avant de définir ses tarif de décoratrice événementielle.

tarif décoratrice événementielle

Définir la clientèle cible de votre entreprise

Identifier la clientèle cible de votre entreprise est la première chose que vous devez faire pour comprendre le prix à payer pour vos services. Vous devez tenir compte du type de clientèle que vous avez et du type de clients que vous aimeriez avoir. Votre objectif est-il la planification d'un évènement pour une clientèle haut de gamme ou une autre catégorie ? La recherche d'une clientèle haut de gamme vous permettra d'augmenter vos prix.

Connaître le salaire moyen du wedding designer ou décoratrice évènementielle en fonction de votre localisation

Bien qu’il existe très peu de statistiques sur le salaire moyen d’un décorateur événementiel en France, ce salaire peut être comparable à celui du wedding planner dont la rémunération moyenne s'élève à 1500 euros par mois d’après le site internet Region Job.

Tenez également compte du fait qu’une décoratrice événementielle/wedding designer d'une petite ville est susceptible de gagner moins qu’une décoratrice évènementielle située dans une grande ville. Par ailleurs, ce salaire n’est pas une fin en soi, il peut être affecté par d’autres facteurs que vous découvrirez tout au long de l’article. Connaître ce salaire de base vous permettra de faire les agencements nécessaires pour trouver votre formule.

Tarif décoratrice événementielle: définir les types de service à offrir  

Voulez-vous louer vos propres décorations à vos clients ? Voulez-vous vous spécialiser dans un style particulier? Définir la clientèle cible et les types de service à offrir vous aidera à comprendre la clientèle cible et vous donnera des indices sur ce qu'ils sont prêt à  payer ou non pour vos services.

Estimez votre temps

Assurez-vous d’estimer et de suivre tout le temps consacré ou à consacrer à l'ensemble du processus de planification du mariage/baby shower/ fête thématique. N'oubliez pas les personnes qui travaillent également pour vous. Le suivi du temps aidera la wedding designer ou décoratrice évènementielle à estimer combien de temps elle investit et facilitera l’allocation d’un montant pour ses services.

Définissez vos dépenses et vos investissements

Il est recommandé de définir vos dépenses et vos investissements en ce qui concerne votre évènement. Cela peut aller de l'équipement de maintenance aux dépenses liées à l'évènement. Aussi, lorsque vous avez une idée précise du temps nécessaire pour gérer votre entreprise de wedding designer ou décoratrice évènementielle quotidiennement, mensuellement et annuellement, il peut être utile de fournir ce montant de base pour la tarification de vos services.

Tarif décoratrice événementielle: Evaluez vos niveaux de profit

En général, lorsque vous êtes propriétaire d’une entreprise ou un entrepreneur individuel, l’objectif recherché est de percevoir un certain bénéfice pour les événements organisés. Dans ce cas, calculez le pourcentage de profit qui suscitera aussi bien votre adhésion que celle de vos clients. Evaluez vos marges de profit annuellement afin d’être en phase avec les variations des dépenses et du coût de la vie.

La formule de base

Il existe une formule de base que vous devriez toujours avoir à l’esprit pour calculer le bénéfice: Prix de vente - dépenses intermédiaires = bénéfices

Méthodes courantes de facturation pour les événements

De nombreux planificateurs d'événements se demandent comment faire payer leur entreprise. Voici trois méthodes courantes que les agences chargées de l’événementiel utilisent pour facturer leurs services. Rappelez-vous que certains d'entre eux sont utilisés de façon combinée et sont basés sur ce qui convient le mieux à l’entreprise. - Facturation par personne - Facturation par heure - Tarif forfaitaire -

L'expérience

Plus vous gagnerez en expérience et réputation, plus vous pourrez fixer vos prix à la hausse. Alors, un petit conseil à celles qui veulent se reconvertir ou à celles qui planifient de s’engager sur cette voie : lancez-vous assez-tôt. Si vous avez déjà une entreprise, il ne vous reste plus qu’à travailler votre réputation. Lorsque vos clients se battent pour le privilège d'obtenir vos services, vous savez que vous avez réussi.

Une communication claire

Une fois que vous avez déterminé votre formule et comment vous allez facturer votre événement. Assurez-vous d'avoir ces prix disponibles pour un usage interne. De nombreuses entreprises ne distribuent pas les prix et n'évaluent pas chaque cas séparément, et fournissent une proposition traitée à leur client en fonction de chaque événement. Quel que soit le cas, assurez-vous de communiquer les prix de manière claire et concise. Si vous constatez que vous devrez placer vos prix dans un contrat, assurez-vous que tout est mis en place.

Tarif décoratrice événementielle : L'expression « trop cher » : comment je la perçois

« Trop cher » : voici deux mots que vous avez certainement déjà entendu plusieurs fois et qui vous ont amené à vous remettre en cause à chaque fois. Les clients veulent un évènement grandiose avec un petit budget. Finalement, l’on souffre du symptôme de l’imposteur et l’on a peur de donner ses tarifs. 

Le pire, vous avez toujours l’impression de demander une somme astronomique aux clients. Alors comment réagir face à un client qui trouve votre tarif trop élevé ? Dans un premier temps, prenez du recul pour examiner la situation. C’est l’étape la plus difficile mais une fois qu’elle est franchie, tout devient plus facile. 

En effet, lorsque les clients qualifient de cette manière vos services, vous avez tendance à croire qu’ils remettent en question la qualité, le savoir-faire, le temps que vous y avez investi et en général l’entreprise que vous avez construite avec amour et sacrifices. Bien que vous soyez sûres de la valeur de vos services, rappelez-vous que les wedding designer ou décoratrice évènementielle sont nombreuses et que l’une d’entre elles pourrait être capable de faire aussi bien que vous. Ce qui vous distingue de la masse, c’est votre touche personnelle.

Tarif jugé « trop cher » : relativiser et comprendre les motivations du client

Il s’agira pour vous de faire la nuance entre “trop cher” et “hors budget”. Lorsque le client en arrive à conclure que vous êtes trop chère , il y a deux façons de l’interpréter. D’une part, il juge vraiment que les services proposés ne valent pas ce prix-là, appliquez dans ce cas les solutions proposées dans le paragraphe suivant. D’autre part, il ne détient pas simplement le budget nécessaire pour vous engager et ceci n’est nullement de votre faute ni celle du client d’ailleurs.

Tarif jugé « trop cher » : justifiez vos tarifs

A l’avenir, lorsqu’un client vous dit “c’est trop cher”, justifiez votre tarif en énumérant tous les aspects compris dans la mission et en relevant le bénéfice qu’il retirera de cette collaboration avec vous.

Il faut faire prendre conscience aux clients que ce qu’on demande comme tarif est la juste rémunération de l’effort qu’on fournit pour eux et que c’est ce qui nous fait vivre ! Vous pouvez également leur proposer de leur offrir, pour le même prix, une prestation supplémentaire comme par exemple l’envoi de leurs faire-part ou encore une heure de présence supplémentaire le jour J.

Essayez de voir ce que vous êtes prêtes à leur accorder de plus. Ce petit geste vous permettra de leur montrer que vous êtes prêtes à faire un pas vers eux tout en ne rognant pas sur votre rémunération. Si en dépit de vos explications il trouve toujours que c’est trop cher, ne vous en faites pas, vous trouverez un client plus adapté à vos attentes. Il faut parfois savoir perdre pour gagner. Le client qui est vraiment conscient de la valeur que vous lui apportez, aura toujours le budget pour vous payer.

Tarif jugé « trop cher » : Assumez vos tarifs

Gardez à l’esprit que plus on assume ses tarifs, moins ils sont contestés. L’erreur à ne pas commettre est de baisser votre tarif suite à une remarque des clients, vous envoyez un mauvais message. Ils pourraient croire que vous avez essayé de leur soutirer plus d’argent que ce que vaut votre prestation. Cela affecte votre image. Vous n’avez pas envie de paraître désespérée n’est-ce pas ? Votre relation avec le client doit être basée sur la confiance. Les clients vous engageront parce qu’ils vous apprécient et aiment votre travail et non simplement parce que vous étiez celle qui rentrait dans leur budget. 

Une décoratrice événementielle / wedding designer doit définir ses tarifs en prenant compte plusieurs facteurs pour s’assurer que le coût définitif facturé aux clients soit juste autant pour vous que pour eux. Si vous avez d'autres moyens de définir vos tarifs pour vos évènements, n’hésitez pas à en parler dans les commentaires!

>